SUPPORT MY NEW PROJECT !

français / english / deutsch

Orioxy

De 2008 à 2016

Répertoire: compositions originales
Direction de groupe et compositions: Yael Miller & Julie Campiche

© Thomas O'Brien

« Combo sorcier, Orioxy a un don : celui de plonger l'auditeur dans un univers parallèle. Porté par la voix mi-ange mi-démon de Yael Miller et la harpe funambule de Julie Campiche, ce quartet franco-suisse installe en un clin d'œil une atmosphère entre frémissements et rugissements : à la croisée de la folk intimiste et du blues crépusculaire, un monde fantastique dans tous les sens du terme. »   Mathieu Durand - Jazz à la Villette


Highlights

Orioxy a parcouru l'Europe de 2008 à 2016 entre clubs et festivals.
Leurs trois albums ont été salué par la presse internationale et ont reçu des classifications tels que Révélation Jazz Magazine, Coup de coeur République du Jazz, Découverte Jazz News ou 4 étoiles Jazz Magazine.
Leur dernier disque a notamment été nominé pour le prix des critiques de disque allemand dans la catégorie musique du monde.
Le groupe a reçu le soutien prioritaire de Pro Helvetia pour 2015-2017 ainsi que de la Ville et de l'Etat de Genève 2015-2016.
En août 2013, Orioxy a remporté le grand prix du Jury du Tremplin international de Jazz d'Avignon.
Le groupe est classé "Coup de coeur" du festival Label Suisse 2014 par la revue Femina.
Deux morceaux ont été sélectionnés pour des compilations: "Swiss Vibes" (2013) et "Jazz Made in Switzerland" de ProHelvetia (2014)


Presse

« ... Comme un enchantement dont on souhaiterait ne pas se réveiller. »

Louis-Julien Nicolaou, Les Inrocks

« Une beauté qui fait fi des canons. Une beauté qui dérange presque. »

Jacques Prouvost, Jazzques

« La musique d'Orioxy célèbre une idée du monde. »

Francisco Cruz, Jazz News Magazine

« La musique d'Orioxy donne naissance à un univers profondément original et explore les potentialités imaginaires sans souci des étiquettes. »

Jean-Paul Ricard - Jazzmagazine

« Si Orioxy était un tableau, il serait exposé au musée d'Orsay, parmi les peintres nabis' Appelés à annoncer au monde le nouvel évangile de la peinture (..) : ne garder du motif que l'essentiel, remplacer l'image par le symbole, substituer à la représentation de la nature l'interprétation d'une idée. »

Arnaud Roffignon - Revue de l'ENA

« un hymne aussi subtil qu'insolite »

les coups de coeur de Fara C. - L'Humanité


Line-up

Yael Miller - voice
Julie Campiche - harp
Manu Hagmann - double bass
Roland Merlinc - drums

Orioxy live @ Jazz à la Villette, Paris / sept. 10, 2015


www.orioxy.net


Ensemble vide

© Amador Ortega

De 2011 à 2013

Répertoire : compositions originales personnelles
& collectives
Direction de groupe : collective
 

Line-up

Julie Campiche - harpe
Jordy Martin - contrebasse
Henri Frechon - batterie

Audio

Ensemble vide - L'atteint - impro (Geneva, 2011)8:37


Hypérion à Bellarmin

De 2008 à 2013

Un véloce et généreux lyrisme parkérien d’une allégresse sans borne ; une harpe du futur ébouriffée ; une ligne drum and bass adepte de Lautréamont. Du haïku au chorus de jazz, de la provocation dadaïste à la cuisine rapide, du tambourin à la poésie allemande.

Répertoire : improvisation libre
Direction de groupe : Claude Tabarini

Line-up

Manu Gessney – saxophone alto
Julie Campiche – harpe
Mucyo Kamremera – basse
Claude Tabarini - batterie

Audio

Hypérion à Bellarmin - Impro no 17:45


Second hand duo

De 2007 à 2015         

Ce duo est né de la rencontre de deux jeunes femmes un tantinet décalées. La première débarque dans le monde du jazz avec sa harpe, la deuxième dans la francophonie avec son hébreu. Le lien musical s’est fait instantanément et le désir de créer un projet commun s’est imposé de lui-même.

© Laurent ML

Avec l’aide d'un looper, de clefs, de papiers enserrés dans la harpe ou de rythmes produits par la voix, les morceaux sont entièrement remaniés. Que se soit dans l’interprétation d’une reprise pop-rock, d’un standard de jazz, ou de musique traditionnelle juive, la fragilité des cordes vocales et celles de la harpe se mêlent admirablement pour s’approprier la musique et lui donner un son personnel et authentique.

Répertoire : Standards de jazz, reprises pop et musique traditionnelle juive
Direction de groupe : collective

Line-up

Yael Miller : chant & looper
Julie Campiche: harpe & voix

Audio

Second hand duo - Sex Bomb3:14


Quintet en hommage à Alice Coltrane

De 2008 à 2010

Ce quintet rend hommage à la pianiste, harpiste et organiste Alice Coltrane qui fût une des rares instrumentistes féminines dans le jazz. Le travail de John Coltrane lui fut sans doute une importante source d'inspiration, mais elle a ensuite développé son propre style et après la mort de John Coltrane, son mari, elle a enregistré plus d’une dizaine d’album sous son propre nom.

Répertoire : compositions d'Alice Coltrane
Direction de groupe : Julie Campiche & Gilles Torrent
 

Line-up

Gilles Torrent – saxophone
Linda Mangeard – piano
Julie Campiche – harpe
Fançois Gallix – contrebasse
Tobie Langel - batterie
 


La note étrangère

De 2008 à 2010
collectif de performance musicale

La note étrangère est ailleurs. Note étrangère, note à patrie mobile, note mobile qui coule dans le temps, ici et là.
Une des préoccupations principales de ce projet est la relation entre le son, l’image et le geste - comment l’un influence ou modifie l’autre, le génère ou l’annule. Les dispositifs visuels divers, le comportement des musiciens parfois inapproprié ou simplement des situations scéniques incongrues ne cherchent pas à déssacraliser, mais plutôt à déplacer le lieu du sacré le temps d’un concert-performance.
Et même quand il s’agit de la manière de travailler ensemble, le décalage reste toujours là. La musique se discute régulièrement en termes de visuel et le visuel en termes musicaux. Ces deux éléments s’entrelacent au moment même de leur genèse et continuent à évoluer ensemble afin de se résoudre dans un nouvel espace poétique mental.

© Orianne Zanone

Répertoire : improvisation libre
Direction de groupe : collective

Line-up

Olga Kokcharova - piano
Julie Campiche – harpe
Yael Miller – chant
Serafin Brandenberger - clarinette
Jacques Siron - contrebasse
Orianne Zanone – plasticienne, interventions visuelles

Audio

La Note Etrangère - Japon - impro4:38


Duo J-J-J

De 2009 à 2010

Du souffle, des paroles, des cordes, et des voix. Réuni le temps d’un instant, autour d’une improvisation ou d’un thème.
Un duo qui évoque l’intimité dans ses registres les plus variés.

Répertoire : compositions originales
Direction de groupe : collective

Line-up

Jean-Jacques Pedretti – trombone
Julie Campiche – harpe

J-J-J live @ Bibarium, Geneva / June, 2010


World Jazz Sound

De 2005 à 2010

La musique proposée par le World Jazz Sound de Gilles Torrent peut être définie comme un jazz associé à des musiques traditionnelles d’origines variées. La synthèse est réalisée non seulement par l’utilisation d’instruments aux timbres caractéristiques, mais par la combinaison de divers concepts musicaux avec le jazz. Jusqu’à présent, des éléments méditerranéens, alpins, celtiques et africains ont été utilisés. L’orchestre est constitué d’un double quartet travaillant comme un laboratoire expérimental, dont aucun arrangement n’est considéré comme définitif (quartet jazz : saxophone-piano-contrebasse-batterie ; quartet traditionnel : chant-violon-harpe-darbouka).

Répertoire : compositions originales, standards de jazz & musiques traditionnelles
Direction de groupe & composition : Gilles Torrent

Line-up

Gilles Torrent - saxophone soprano, clarinette, sanza, gong, cloches, arrangements
Jamila Dorner - chant
Julie Campiche - harpe
Erida Bega - violon
Andrea von Flüe - darbouka, tambourin
Mathieu Rossignelly - piano
François Gallix - contrebasse, lotar
Tobie Langel - batterie, cloche
Emily N. - danse


Skaros

De 2005 à 2010    

Fondé en octobre 1982 par Gilles Torrent, le groupe Skaros est un projet qui se consacre aux répertoires traditionnels grecs et albanais.

Répertoire : musique traditionnelle grecque et albanaise
Direction de groupe : Gilles Torrent

Line-up

Jamila Dorner – chant
Erida Bega – violon
Gilles Torrent – clarinette, chant
Julie Campiche – harpe
Sylvain Fournier – percussions


Elles vont où les  choses quand on les oublie ?

De 2007 à 2008

Une harpe, une contrebasse et quatre personnages mêlent leur voix. Ils voyagent entre contes et musiques, rire et sérieux, et partent à la recherche de ce lieu improbable où vont les choses quand on les oublie.
Ensemble ils dessinent des paysages sonores où l’on croise des clowns dansant le tango, des anges farceurs, des loups tout mous, des musiciens coquets qui jazzent un brin, la cruauté du monde et la douceur de l’imaginaire.
Parce qu’on naît, on vit, on meurt, on rit, on pleure, et quand est-ce que l’on prend le temps de se demander pour quoi ?

Spectacle tout public dès 9 ans

Production: Philippe & Julie Campiche
Mise en scène: Isabelle Bouhet
Aide à l’écriture: René Trusses
Costumes: Sylvie Hottelier
Création lumière: Jean-Philippe Roy

Line-up

Philippe Campiche – conte
Julie Campiche – harpe
Yael Miller – chant
Jacques Siron – contrebasse